L’histoire de Henri Piquet.

with Pas de commentaire

Découverte aujourd’hui d’une marque qui fait l’histoire de la vie gourmande de Bordeaux, c’est la conserverie Henri Piquet basé à Cestas. 

L’histoire de la marque de 1933 à aujourd’hui. 

Allons remonter le temps pour parler de cette marque gourmande et pour ceux qui ne le connaissent pas, d’en savoir plus.

L'histoire de la conserverie et de ses pâtés avec Capucine.

C’est une entreprise artisanale et familiale crée par Monsieur Henri Piquet en 1933.

Cette entreprise s’est étoffée d’année en année avec de nouvelles recettes mais aussi un savoir faire qui se transmet de générations en générations.

7 personnes préparent les recettes avec des produits 100% français et de qualité dans l’usine de fabrication de Cestas.

L’engagement d’Henri Piquet est de maintenir une agriculture locale et des recettes naturelles.

A la tête de l’entreprise aujourd’hui pour continuer de mettre en valeur les recettes, Guillaume Coiffe, ancien directeur marketing chez Ducati puis à la tête d’une société dans l’évènementiel ainsi que Jérémy Strohner, ex-directeur marketing chez Heineken. 

Avec leur équipe, ils continuent de mettre en boîte, les recettes de la marque.

8 recettes vous seront proposés avec des viandes venant tout droit du Sud Ouest, de Bretagne et des Pays de la Loire.  Au menu des recettes, des pâtes au piment d’Espelette, façon Béarnais , Landais, campagne et des recettes en BIO avec campagne et piment d’Espelette. 

Ils ont aussi dans leur gamme des plats cuisinés et une exclusivité mondiale, le grenier médocain en conserve.

Vous pouvez aussi acheter les produits à l’usine, le lundi et le mercredi de 14h à 18h.

3 engagements : le local, les produits naturels et que ce soit délicieux.

Vous avez dit photo !

Site internet

Henri PIquet

Téléphone

05 56 36 40 11

Remerciements à Capucine pour l’interview
 
Henri Piquet
61 Avenue Jean Moulin,
33611 Cestas
 

Copyright : Bordeauxfood 

Directeur de publication  : Thomas Galharague

Crédit Photos : Conserverie Henri Piquet 

Répondre